Asideg n ifecka

D acu-t usideg n ifecka?

Comprendre les bases de l’adaptation des logiciels/outils numériques aux contextes régionaux (dans notre cas le Kabyle).

Asideg (localisation), Asegreɣlen (internationalisation)

Localisation est notée par L10N (10 et le nombre de caractère entre L et N)
Internationalisation est notée : i10n (18 caractères entre i et n)

La localisation est un processus beaucoup plus complexe que la traduction ou l’internationalisation. C’est ce que nous sommes entrain de faire (la localisation). ça permet de régionaliser la locale kabyle dans les SIQ et SI pour la rendre totalement indépendante des autres locales.

Dans le jargon du numérique, on parle de locale indépendante et non pas de langue indépendante. Ce qui veut dire, qu’elle est totalement autonome sans faire appel à d’autres usages dans d’autres langues.

Disons que la locale Kabyle est à 20% indépendante suite à plusieurs travaux techniques réalisés sur l’opensource et dont l’impact touche aussi les logiciels propriétaires (evernote, poedit, vk et d’autres même s’il ne sont pas localisé en Kabyle car l’infrastructure supporte le Kabyle…), après le CLDR et OpenSuse ou Mint, nous serons à 50%. quand on investira, macOS,Windows,Android et iOS, nous seront à 60%. Quand on intégrera Google translate, nous seront à 100% d’indépendance linguistique.

 

Plusieurs projets de localisation kabyles sont lancés. Pour plus d’information, veuillez vous rendre à la page  isenfaṛen yekkren

Ugar n telɣut ɣef usideg s umata, ddu ar usebter-agi

Amawal:

 Sideg: localiser, rendre local
 Asideg: localisation
 Adigan: local (adj)
 Segreɣlen: internationaliser
 Greɣlen : être internalisé
 Agraɣlan: International
 Asegreɣlen: internationlisation
 Asefrek awurman n tsuqilt: gestion automatique de la traduction
 Tasuqilt tawurmant: traduction automatique.
Advertisements